Quelles conditions un chien doit-il remplir pour participer à un concours?

Les chiens qui participent aux concours canins doivent posséder un pedigree reconnu par la Fédération cynologique internationale (FCI), et être en bonne santé.

Toutes les races sont acceptées, il n’y a pas de discrimination. Actuellement, 260 races sont reconnues par cette fédération. A Genève par exemple, on recense en moyenne 55% de chiens étrangers en lice pour le concours.

Sur quels critères repose l’évaluation de l’animal?

Pour chaque race, nous avons des standards. Il s’agit d’une fiche signalétique qui fixe les critères d’évaluation et d’appréciation. Le chien qui remporte le concours est celui qui est au plus près des standards de sa catégorie.

Ces critères relèvent de la morphologie, de l’esthétique, et aussi du comportement de l’animal. Du point de vue physique, nous prenons en considération les mensurations et les proportions de l’animal.

En ce qui concerne l’esthétique, les juges apprécient la beauté naturelle du chien ainsi que celle inhérente à sa préparation, en l’occurrence, le toilettage. L’attitude de l’animal est un point très important.

S’il est trop timide, timoré, agité ou asocial, il n’a quasiment aucune chance de gagner, quand bien même performerait-il sur les autres critères. L’éducation joue donc un grand rôle.

En fait, il s’agit d’un tout, d’une évaluation globale. Pour prétendre au podium, le chien doit non seulement répondre aux standards, mais aussi, dégager un certain charme, une prestance.

Ces concours sont-ils réservés aux seuls éleveurs?

Les éleveurs sont en général majoritaires dans les expositions canines, mais on y rencontre aussi beaucoup de particuliers. Certains sont très investis dans les compétitions et d’autres y participent une fois ou deux, par curiosité, pour savoir où se situe leur chien par rapport à d’autres.

Dans quelle mesure les expositions canines participent-elles à la santé du chien?

Toute personne qui aime son animal lui apporte le plus grand soin. Dans le cadre des concours et des expositions, l’attention est encore plus marquée, à bien des égards. Prenons par exemple le poids.

Un chien en surpoids ou au contraire trop maigre n’a aucune chance de gagner. Pour qu’il soit stabilisé dans un poids idéal, son propriétaire devra être très attentif quant à l’alimentation ainsi qu’à l’exercice physique.

Par ailleurs, cela concourt à lui conférer une musculature et une démarche équilibrée. Le toilettage régulier est aussi un facteur très important pour la santé physique et le bien-être psychologique de l’animal, tout comme l’éducation qu’il reçoit.

En outre, faire l’acquisition d’un chiot dont les parents ont un pedigree offre de bonnes garanties de santé, notamment par rapport aux maladies héréditaires.