En cas de forte chaleur, il faut donc redoubler d’attention. Voici nos conseils pour un été à poils courts ou à poils longs en toute sérénité.  

La plus grave de ces maladies estivales...

...est le coup de chaleur: la température corporelle du chien ou du chat peut dépasser les 41 °C degrés et il risque alors d’être atteint d’une très grande fatigue, de crampes, d’évanouissements ou pire de coma.

Les fortes températures et l’humidité augmentent l’activité musculaire et rendent le halètement difficile, ce qui empêche l’animal d’évacuer la chaleur par sa peau et sa respiration comme il le fait habituellement.

Régulièrement en été, les urgences des cliniques vétérinaires sont saturées en raison des grosses chaleurs. Une consultation sur deux serait liée à cette pathologie. Car bien souvent, les maîtres ne se rendent pas compte que leur animal souffre d’une température trop élevée, dans la mesure où les animaux ne se plaignent pas.

Surveillance renforcée en été

En été, le coup de chaleur arrive principalement dans deux cas: en promenade et en voiture. Dans une voiture, la température monte très vite à 40 °C en quelques minutes.

Un chien ou un chat peut mourir en une dizaine de minutes!

Les chiens brachycéphales, c’est-à-dire ceux qui ont déjà physiologiquement des difficultés respiratoires comme les carlins ou les boxers, les chats persans, les chiots et les chatons, les animaux âgés, obèses ou souffrant de problèmes cardiaques sont évidemment plus à risques. Ceux qui ont un pelage très sombre et épais emmagasinent aussi beaucoup plus la chaleur et sont donc particulièrement à surveiller.

Les symptômes d’un coup de chaud

Pour repérer un coup de chaleur chez l’animal, certains symptômes ne trompent pas: l’hyperventilation lorsque le chien ou le chat augmente ses halètements et respire très vite et de plus en plus rapidement.

L’augmentation de la fréquence respiratoire est toujours un signe inquiétant, et plus particulièrement pour les chats qui n’halètent que rarement d’habitude. Un autre signe inquiétant est le rougissement des muqueuses: si ses yeux, ses babines, ses gencives deviennent très rouges et que la langue grossit, il souffre d’un coup de chaleur.

Lorsque les babines deviennent bleues ou blanches, c’est même un signe d’extrême urgence. La déambulation, le regard fixe et hagard, certains signes de stress sont aussi révélateurs d’un coup de chaud. Dans ces cas, il faut appeler les urgences vétérinaires et agir pour refroidir l’animal, car la situation peut rapidement s’aggraver.

Nos conseils pour faire baisser la température

  • Bannissez absolument les balades en plein soleil. Contentez-vous de promenades limitées à quelques minutes, très tôt le matin et tard le soir.
     
  • Les chiens et les chats peinent à évacuer la chaleur. Vous pouvez donc y faire baisser leur température corporelle en rafraîchissant en priorité leur tête et leurs pattes. A l’aide d’un brumisateur, pour les animaux qui n’en ont pas peur, ou d’un gant de toilette mouillé, humidifiez régulièrement sa tête et son corps ou sur l’ensemble de leur pelage pour les chats.
     
  • Attention au bitume brûlant qui risque de brûler les coussinets et dont la chaleur, par radiation, incommodera votre animal. Après une balade, un chien aime qu’on lui rafraîchisse les coussinets: vous pouvez donc imbiber des compresses avec de l’eau et les apposer sur le dessous de leurs pattes.
     
  • Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas tondre son animal en été! Le poil protège des UV, de la déshydratation et permet la thermorégulation. Toutefois, n’hésitez pas à brosser quotidiennement votre animal pour aérer sa fourrure et lui enlever les poils morts qui l’encombrent.
     
  • A la maison, maintenez les volets fermés et laissez-lui accessibles les pièces où il y a du carrelage. Disposez des coins frais dans votre domicile: tapis de bain humide, serviette mouillée posée sur un étendoir, tapis réfrigérant, que vous trouverez en magasin, sont des refuges pour nos compagnons.
     
  • Laissez en permanence une gamelle d’eau fraîche et non glacée ou au mieux, une fontaine à eau qui fournira une eau toujours rafraîchie et filtrée.
     
  • Si vous devez prendre la voiture, placez une serviette humide sur la cage de transport ou un pain de glace sous son coussin. N’abusez pas de la climatisation: trop froide, elle provoque des problèmes respiratoires, une rhinite ou même une otite. Enfin, on le répète, ne laissez jamais votre animal seul enfermé dans la voiture; il peut mourir en quelques minutes dans une voiture laissée en plein soleil.