Cela peut sembler logique mais le voyage est globalement anxiogène pour n’importe quel animal. Par exemple, le chat demeure tendu et hypervigilent une fois sorti de son territoire habituel… Des facteurs environnementaux tels que les bruits, les mouvements et les odeurs inhabituelles peuvent ajouter encore du stress supplémentaire. Déposer son compagnon dans une pension ne semble pas non plus être la meilleure des solutions.

En effet, les chenils et chatteries ont souvent l’inconvénient d’imposer aux animaux, déjà apeurés, des espaces clos et la présence d’autres congénères pas toujours appréciés et appréciables.

Gardiennage à domicile

A moins que l’animal connaisse bien le lieu où vous partez en séjour, il est donc préférable de laisser votre compagnon à quatre pattes dans sa maison, avec son panier, sa nourriture et ses jouets. Une astuce d’autant plus pratique pour les heureux propriétaires de plus d’un animal par foyer! Le homesitting  – ou gardiennage à domicile – est une réponse simple et sûre pour qui doit quitter sa maison quelques jours.

Comme l’explique Catherine Marroux, spécialiste en gardiennage d’animaux à domicile depuis plus de 28 ans : « Le gardiennage a pour principaux atouts d’éviter le transport, les multiples formalités spécifiques au pays de destination et surtout, pour l’animal, de conserver son cadre de vie habituel. Tout cela sans compter avec l’indiscutable sécurité que confère un habitat vivant et occupé. »

Relever le courrier, arroser les plantes et s'occuper de l'animale

Car oui, la personne de confiance peut s’occuper de votre poisson, de votre chien ou de votre cheval mais également relever votre courrier, arroser vos plantes ou tout simplement habiter votre maison.

Cela dissuade grandement les éventuels cambrioleurs. Et Catherine Marroux de préciser : « Notre équipe de homesitters est active depuis 1986 et se compose exclusivement de personnes retraitées. Le retraité est un candidat parfait puisqu’il présente la majeure partie des qualités recherchées pour garder votre chez vous : discrétion et attention, une disponibilité continue qui s’adapte aux horaires auxquels l’animal est habitué et bien évidemment un passé assez long pour en savoir suffisamment  et permettre d’étayer la bonne moralité recherchée ».

Bref, la meilleure idée en cas de départ à court ou long terme est le homesitting. Un service efficace qui a aussi pour avantage de replacer le lien, qu’il soit entre l’animal et l’homme ou entre l’homme et l’homme, au cœur même du processus d’échanges.